Un « défaut à corriger sans contre-visite » qui s’aggrave après la vente du véhicule : existence d’un vice caché ?

 

L’application des frais de gardiennage sur un véhicule déposé chez le garagiste

 

Absence de procès-verbal de contrôle technique :

quelles conséquences ?

 

Un vendeur professionnel peut-il vendre un véhicule « en l’état » et exclure sa responsabilité en cas de vice caché ?

 

Défaut de fabrication d'une pièce automobile : maintien de l'obligation de résultat du garagiste ? 

 

Véhicule en panne : responsabilité du vendeur ou du constructeur ? 

Adresse : 1 place Firmin Gautier, 6ᵉ étage - 38000 GRENOBLE

E-mail : berlioux.vincent@gmail.com
Tél :  04 28 70 15 83

  • LinkedIn Social Icon